$(function(){ $('figure.responsive').picture(); }); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();
Home

Découv'Ducey

1. Le Vieux Pont

Le Vieux Pont a été édifié au début du XVIIème siècle. Situé sur l'ancienne route Paris-Brest, il était emprunté par les pèlerins se rendant au Mont Saint-Michel depuis le Moyen-Age car il était le seul passage pour traverser la Sélune à plusieurs lieues à la ronde.

Trouverez-vous sa date de construction inscrite à plusieurs endroits sur son parapet ?

Pour en savoir plus sur le vieux pont...

2. L'Octroi

Maison de l'octroi

Sa situation au pied du Vieux Pont révèle, avec ses meurtrières encore visibles, une fonction initiale stratégique dont la mission aujourd’hui nous échappe, faute d’archives. D’après la tradition orale, il aurait fait office de poste de guet.
Au cours du XIXème, cette maison va passer aux mains de la famille BERTHELOT qui y installera une teinturerie pendant de longues années.

Trouverez-vous ses meurtrières ?

Pour en savoir plus sur l'octroi...

3. La Sélune

La Sélune

La Sélune prend sa source à Saint-Georges-de-Rouellé, traverse les communes de Ducey, Poilley, Saint Quentin-sur-le-Homme, Pontaubault, baigne les rives de Céaux et se perd dans les grèves du Mont Saint-Michel, après avoir parcouru environ 63 km dans un axe Est-Ouest. Enjambée par deux ponts, le Vieux-Pont et le Pont-Neuf de 1840, la Sélune sépare le bourg de Ducey du village du Pavement rattaché à la commune de Poilley. Les activités économiques et sociales de ces deux entités étaient cependant très liées. Sa navigation a existé bien avant la Révolution permettant ainsi le transport de bois pour les salines de la Baie, des vins, de l'eau de vie... Mais dès les années 1825, le déclin est largement amorcé.
La Sélune est également connue pour son saumon. Rivière de 1ère catégorie, elle est fort appréciée par les pêcheurs et ce, depuis des siècles.

Le parcours au fil de l'eau permettait aux pèlerins de se rendre à l'Abbaye de Montmorel (Monument Historique) sise à Poilley.

Pour en savoir plus sur la Sélune...

4. La Fontaine - Rue du Coq

Fontaine de la rue du Coq

La fontaine de la Rue du Coq date probablement des origines de Ducey. Elle porte l'inscription sculptée sur son linteau de granit "Fons Publicus" (Fontaine publique).

Pourquoi la rue du Coq ? Tout simplement parce qu'elle mène à l'église et à son coq...

5. L'Hôtel de Ville


Mairie de Ducey  hier et aujourd'hui

L'hôtel de ville a été construit à l'emplacement d'une ancienne auberge qui portait le nom de l'Auberge du Lion d'Or. En 1821, la commune décide d'élever de nouvelles halles à l'emplacement de l'auberge tenue par la veuve Belliard Chardière, mais cette dernière refuse et le bâtiment finira par être édifié seulement vers 1860.

Savez-vous pourquoi beaucoup d'auberges portaient le nom d'auberge ou d'hôtel du lion d'Or en France ? Tout simplement parce qu’«au Lit on dort » …Ce calembour était représenté par un lion doré facilement reconnaissable pour une population majoritairement analphabète.

Pour en savoir plus sur l'Hôtel de Ville...

6. La Maison Enjourbault


Maison Enjourbault à Ducey

Située au n°44 de la Grande Rue de Ducey, à l'angle de la rue des Tourelles, la maison Enjourbault a été édifiée par Pierre Enjourbault sieur des Tourelles en 1694, comme l'indique un linteau encore aujourd'hui visible dans la cour intérieure. En cette même année, un terrible incendie avait ravagé tout le bourg et avait consummé presque toutes les maisons. Le sieur des Tourelles a doté cette habitation d'un oriel en bois (avancée en encorbellement). Héritier lointain des anciennes échauguettes françaises, ce type de construction permet d'apporter un peu plus de clarté et d'avoir une vue surplombant la rue principale.

7. L'Eglise

L'actuelle église date de la fin du XIXème siècle et s'élève sur le site d'une précédente construction du XVIIIème qui elle-même remplaçait l'église primitive. Elle a été bâtie sur les plans de l'architecte Théberge. Sa grandeur répondait au nombre croissant des fidèles mais également à une mode locale comme on peut le constater avec les églises édifiées aux alentours à cette même époque par le même architete (Saint-Hilaire-du-Harcouët, Sartilly, Avranches, etc.). Les deux tours de l'église prévues dans le projet initial ne verront pas le jour par manque de finance et le clocher de l'ancienne église reste depuis isolé à quelques mêtres à peine de l'édifice.

Trouverez-vous la pierre de granit sur la base du clocher portant la date de 1641 ? Attention elle est à l'envers !

8. Le Monument aux Morts


Au lendemain de la première guerre mondiale, la France tente de se relever malgré les pertes massives des hommes au combat. Des monuments à la gloire des soldats tombés au front, sont élevés dans toute la France. Et c'est Gabriel Forestier, artiste statuaire et ancien poilu de la Grande Guerre qui est choisi. Il propose à la ville de sculpter le symbole plutôt que l'image du soldat et il réalise la "Victoire pleure ses morts" en pierre de Lorraine. “Elle est la Victoire qui a coûté trop de vies, elle en exprime le regret plus que la joie d’avoir vaincu”. Dans un premier temps, elle est placée sur la place de l'église avant de changer d'emplacement en 1986, loin de la circulation.


Saviez-vous que Gabriel Forestier a collaboré avec son ami Marcel Loyau à la réalisation d’une fontaine intitulée "Les Chevaux Marins", ornant aujourd'hui un des parcs de Chicago ?

9. Le Château des Montgommery

Château des Montgommery de Ducey hier et aujourd'hui

Edifié dans les premières années 1600, ce château est l'oeuvre de Gabriel II de Montgommery, seigneur protestant. Il y abrite un escalier monumental, de superbes plafonds peints et deux imposantes cheminées.
Des visites accompagnées sont organisées par l'Office de Tourisme en juillet et en août, les mardis, jeudis et samedis à 15h, départ de l'Office de Tourisme. La vie de Gabriel 1er de Montgommery, le père du constructeur y est largement évoquée. Vous découvrirez la vie tumultueuse de cet homme qui blessa mortellement le roi de France Henri II en 1559 lors d'un tournoi et avait pris ensuite la tête du parti protestant de Normandie. Echappant de justesse au massacre de la Saint-Barthélemy à Paris, il est devenu l'homme le plus recherché de France avant de mourir en place de Grêves à Paris en 1574, à la grande satisfaction de Catherine de Médicis. L'Histoire locale rejoint ainsi la grande Histoire...

Trouverez-vous la signification de la devise de Gabriel II de Montgommery visible en ville : Marte non Fortuna ?

Office de Tourisme de Ducey